nouvelle-aquitaine : usine du future

Usine du Futur 2017-2020 : besoins en excellence opérationnelle des PME/ETI régionales

Depuis 2014, la Nouvelle-Aquitaine a lancé un plan d’actions ambitieux en faveur du renforcement de la productivité du tissu industriel, avec pour point de départ, un panorama de la performance industrielle.

Échéances

Deux sessions de sélection seront ouvertes en 2017 avec le calendrier suivant (date limite des dossiers de candidature) :

  • 1re session (50 entreprises) : du 1er janvier au 31 mars 2017,
  • 2e session (50 entreprises) : de juin à fin octobre 2017.

Objectifs

L’objectif est de tendre vers l’excellence opérationnelle globale des entreprises. Ce perfectionnement combine la performance industrielle, le management des organisations, la transformation numérique et technologique, l’efficacité énergétique et environnementale ainsi que la valorisation des salariés au sein d’organisations productives, au-delà des seules notions d’exécution des tâches.
La production en série ne sera plus une solution unique à l’optimisation des coûts.

Bénéficiaires

Entreprises ou établissements industriels ayant une activité principale de production en Nouvelle-Aquitaine, quel que soit le secteur d’activités concerné.

Cet AMI vise à sélectionner des entreprises de 10 à 5000 salariés, Établissements de Taille Intermédiaire (ETI) ou PME à potentiel, qui souhaitent s’engager dans une démarche durable d’amélioration de leur performance industrielle en agissant sur 3 leviers :

  • La performance de l’organisation industrielle (flux, qualité, flexibilité, productivité et respect des délais, amélioration des conditions de travail, ergonomie, sécurité, engagement du personnel et du management, niveau actuel de compétences et besoins à venir),
  • Les technologies de production à l’ère numérique (technologies-clés de production, solutions numériques, relations partenaires/clients/fournisseurs, expérience-client, marketing digital, modernisation des équipements, …),
  • L’usine durable (optimisation des ressources, efficacité énergétique et environnementale, approvisionnement durable et de proximité, gestion et valorisation des déchets, limitation des rejets, innovations process/produit …).

Une priorité sera accordée aux entreprises souhaitant agir simultanément sur ces 3 leviers d’actions.

Une seule candidature par site de production sera étudiée.

Laisser un commentaire